Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un marin, c’est un gaillard qui voudrait être bercé toujours.

Visite guidée.

De la terrasse, « cockpit » on a accès par trois marches descendantes dans ce qui nous tient lieu de maison.

Sous ces marches, le cellier, où sont entreposés dans des bidons de dix litres, les pâtes, le riz, la farine et autres produits de première nécessité, ainsi que les légumes, tout à l'abri de la lumière et de  l’humidité.

Tout de suite en entrant, à bâbord ainsi qu'à tribord se trouvent deux chambres douillettes avec couettes, moquette et équipets. Dans le sous-sol de l'une d'elle, la cave, avec vin, bière et alcools ordinaires. S’ensuit un lumineux carré, cuisine salle à manger, sur tribord, une grande table ovale en bois massif, celle-ci, peut recevoir neuf convives qui s'y tiennent à l'aise, elle a cependant une particularité pour un voilier monocoque, c'est d'avoir une vue à 360° sur la mer, comme les catamarans. Pas moins de 14 hublots rien que pour le carré, face à cette grande table sur bâbord, se trouve une cuisine équipée de deux bacs avec égouttoir, cuisinière trois feux et four, un grand frigo, pas de lave-vaisselle, lave linge ni micro-ondes en contrepartie, toujours cette vue imprenable.

Située, tout à côté, une grande table à cartes, dans le sens de la marche, avec tout l'équipement nécessaire à la navigation et toujours cette vue à 360°.

Nous descendons à nouveau deux autres marches où se trouve un petit salon avec sa table basse, entourée de deux fauteuils cuir, la bibliothèque, la chaîne hi-fi, une très grande couchette dite "lit Breton", sous ce lit, un tiroir coulissant nous libère le piano électronique avec clavier de six octaves.

La porte en face débouche sur l’atelier, vitale sur un bateau, s'y trouve accessoirement la salle de bains, plus exactement la salle de douches et les toilettes, il n’y a pas encore de baignoire, incompatible avec notre sens de l’éconologie.

Econologie, wat’s this ? Contraction d’écologie et d’économie, tout un programme.

Voilà notre royaume.

Que de fois, nous promenant, n'avons-nous pas été envieux de cette maison ci, de celle-là avec vue imprenable mais non permutable.

Notre maison n’est ancrée que le temps de la découverte, avons nous envie de verdure et de campagne qu'à cela ne tienne, enfonçons-nous dans cette petite rivière et retrouvons-nous dans un paysage pastoral qui nous changera des mouvements incessants de la mer, les vaches et les moutons seront nos compagnons d'un moment, jusqu'à ce que nous ayons une envie irrépressible de bruit, d'odeur d'essence, de fébrilité, de ville, alors nous nous transporterons au coeur d'une cité, celle-ci nous fera d'autant plus apprécier un retour rapide à la nature.

Ne pensez pas que la montagne soit interdite, les fjords extraordinaires d’Ecosse et de Norvège n'attendent que notre visite.

Ne vous ennuyez vous pas, n’avez-vous pas le cafard, froid ?

Question rémanente du terrien qui n’a pas entrevu le secret, n'a pas encore fait le voyage, pas vu l’essentiel, qu'importe alors, le spleen, les odeurs de chaussettes, le froid et l'humidité. À nous, la fraternité des rencontres que la promiscuité des villes a pulvérisé en chacun pour soi.

Ah ! La rencontre, ce subtil amalgame d'éléments qui feront, qu'il y aura, ou n’aura pas rencontre.

Quelles phéromones interviennent? Quel formatage viendra enrayer cet énigmatique processus qui fera qu’untel ou tel autre ne rentrant pas dans nos critères, sera royalement ignoré, pendant que celui-ci, transparent à terre deviendra la rencontre. Il y a de l'orgueil, de la bêtise mais aussi de la peur dans l'approche de l'autre, si l'autre n'y met pas un peu du sien ! Nous sommes toujours l’autre et le con de quelqu’un.

 

Tout ceci est bien futile et la honte me prend, alors qu’il y a, les réfugiés, la misère, Alep.

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Hey les petits amis !!!! Bonne Année 2017 .... On vous fait des bises et des bises .... Profitez bien de votre magnifique royaume. Un petit air d'accordéon Jean-Pierre ????
Répondre