Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lofoten.

      

 

 

Vu du bateau, le sud des Lofoten découpe dans le ciel ses sommets qui culminent à 1 000 m.

Les stratus, trop curieux ou trop bas s'y empêtrent, y stationnent contre leurs grés puis se  démêlent et vont s'écorcher les genoux sur d'autres cimes, continuant inexorablement leur chemin de croix jusqu'à ce qu'advienne leur fin. Ce n'est pas aux cirrus qu'adviendrait pareille aventure, leurs mèches de cheveux décoiffés à quelques 9 000 m d'altitude ne risquent aucun emmêlement.

                                 "Reine", ce petit port de pêche y est habitué, n'y fait pas même attention.

Ses multiples rorbuers rouges (traditionnelles maisons de pêcheurs) suffisent avec ses bateaux de pêche, à peindre, à colorer ce paysage du bout du monde.

Les effluves de poissons séchés et les quelques meringues de neige agriffées dans les bourrelets des pentes nord achèvent de lui donner un caractère remarquable.

          

 

             

Derrière Anne, quelques vingt mille têtes de cabillauds sont à sécher et il y a partout de tels séchoirs.

 

      

Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.

Nous y fûmes accueillis (pas banal) par des Bretons et une fiole de whisky écossais. Vincent et Jérôme encadraient un groupe de kayakistes confirmés dans ces eaux tumultueuses.

Après Reine, nous sommes allés sur l'île Værøy puis retour à Bodø.

Surprise à notre arrivée d'être accueillis de nouveau par Vincent et Jérôme qui, ayant reconnu le Gwenn Ha Du sont venus et bien sûr nous avons trinqués, cette fois

 au pommeau ; breton.   

https://www.caminokayak.com/

Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Lofoten.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article