Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Malade. Nous sommes malades.

 

 

Male habitus en latin, pour (mal disposé). Joli ! Non.

Rien de bien grave rassurez-vous. Depuis très longtemps, nous traînons cette infection. Nous avons déjà ressenti ces symptômes, sans y attacher grand intérêt. Cela remonte, si j’ai bonne mémoire, à notre prime jeunesse en visitant les côtes Bretonnes. Maladie fort contagieuse et très répandue, vous-mêmes êtes possiblement infectés. Les traitements, pour la plupart inefficaces et l’ennui, ou plus exactement l’aubaine, c’est lorsque cela s’avère chronique J

Dans notre société très agencée, ordonnée, il y a, les mots savants et les vulgaires. Nous emploierons donc, le terme docte, extasis pour nommer cette pathologie, ne voulant m’abaisser au vulgum pécus, ou plus simplement dit, le commun des mortels et nommer par son nom courant cette aliénation mentale, car c’est bien de cela qu’il s’agit.

Ne m’associez pas non plus à un fat, c’est, pure forme que ceci et probablement, serais-je le seul à la goûter. Ne pensez pas non plus que j’entende le latin, j’ai abhorré, exécré l’école et ne m’en suis carapaté qu’avec le certificat d’études primaires obtenu de haute lutte. Je n’ai pas eu la chance de rencontrer un Pennac pendant ma scolarité.

Dans un groupe, si une seule personne est atteinte de cette affection, elle peut contaminer la totalité de l’assemblée comme traînée de poudre. Alors, s’arrêtant sans raison apparente, tous les regards convergeront dans la même direction, osant même, à l’encontre de la bienséance pointer du doigt quelqu’un ou quelque chose.

Un ami me disait que son grand père en était décédé à quatre vingt dix huit ans.

En ce qui nous concerne, tous les jours et plusieurs fois par jour, nous en sommes les acteurs bien involontaires, avons ces mots en bouche, plus singulièrement dans la nature.

Ce sont des Ha, des Ah, des Ho ! Des Oh ! Ou encore des Ô ! Et des wouaahhhhh !

- Ô ! Regarde là bas.

- Ho ! Tu as vu le ciel.

- Ha ! Que c’est beau.

- Ah :

- Oh !

- Wahouuu ! Tu as vu comme c’est beau ! Que c’est beau ! Que c’est beau !…

 

L’émerveillement est comme l’écho, tout le monde peut l’entendre.

 

___ /)     ___ /)

Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Malade. Nous sommes malades.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Véronique 31/05/2018 08:05

Chapeau bas l'écrivain ! Quels talents d'écriture ! Des enseignants t'ont-ils tout de même marqué positivement, ou bien as-tu appris seul , par exemple grâce à ton goût pour la lecture ?

Martine POCHIC ROUSSE 29/05/2018 20:52

Tu n'es pas beaucoup allé à l'école et pourtant tu t'exprimes excellemment. C'est toujours un réel plaisir pour moi de te lire ! Je vous embrasse tous les deux
PS : Nous partons samedi, direction l'Irlande sur Mora Mora (le "nous" inclut Antoine sur Argo)

JEAN ALAIN LORREYTE 27/05/2018 16:38

Le Certificat d'Etude Primaire obtenu de haute lutte. Vous avez fait mieux que moi qui ne l'ai pas eu avec mes 6,5 fautes à la dictée. Je vois que vous ne vous en sortez pas trop mal en français.
Bon voyage.