Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GWENN-HA-DU

Partir en voilier                                                                       

 anse maison du gardien sur Ilure (Est) (4)

           30 ans qu'on en rêve.

Et voilà l'objet de nos désirs, celui que nous avons cherché pendant deux années et qui va nous permettre de le réaliser.

 

Baptisé GWENN HA DU 

Nom du drapeau Breton, qui à sa création avait une connotation nationaliste, et qui malgré cela, est devenu l'emblème de tous les Bretons, d'origine ou de cœur.

Ses couleurs "si couleurs il y a" ne sont pas anodines, que de symboles !

 La dualité, la complémentarité, l'absolu, le bien et le mal.

Le Ying et le Yang Breton ?…

 

 

 

 

       La capitaine et son second lors de l'arrosage du bateau





 
Juste avant notre départ de Valence, visite très attendue de notre fils. Travaillant à Lyon et se moquant du vent debout il a fait d'un coup de C B R  l'aller et le retour.

 

 

Première écluse, s'il y avait deux navigateurs pas rassurés c'était bien nous. Beauchâstel la première après Valence

La plus profonde des écluses du Rhône, Bollène, mesure 23 mètres, une des plus hautes du monde à sa construction.


DSCN0221.JPG                                                    

 


DSCN0229.JPG
Vallabrègues sur le Rhône : pause pour abaisser le portique. Tirant d'air, 3,20m sur le canal du midi.
Avons connu Christiane et Jean-René (pas des tristes) sur leur voilier "KEA" préparant leur voyage autour du monde. 

 



DSCN0240.JPGLes flamants roses



Le canal du midi, oeuvre de Pierre Paul Riquet 1666 / 1680

DSCN0267.JPGDSCN0260.JPGUne écluse du canal du midi de forme ovoïde.


DSCN0273.JPG
je vous disais 3,20m de hauteur


INVERSEUR.JPGC'est un inverseur, la boîte de vitesse d'un moteur de bateau. Panne à Carcassonne.



undefined
Voila ce qui arrive quand on est en panne, comme les motards il y a de la solidarité chez les marins, merci Emmanuel.

DSCN0336.JPG

Belle récompense que cette vue au lever du jour.




DSCN0381.JPGPetit coup de pompe, nichée au fond de sa couchette, Anne récupère.



undefinedPont canal sur la Garonne.


DSCN0451.JPGCadillac sur la Garonne. Ici nous avons éprouvé le mascaret, vague brutale, qui se produit toutes les douze heures avec le changement de marée. Il était deux heures du matin quand elle est arrivée, notre voisin de ponton a crû que son bateau s'était décroché.


DSCN0452.JPGA gauche, Alain, convoyeur pour l'ucpa a eu quelques déboires avec le fort tirant d'eau de son voilier.


RIMG0006.JPGA Portets, la famille Martinez nous invite à nous doucher chez eux et à un dîner qui restera dans notre mémoire. Nous espérons les revoir un jour.


DSCN0474.JPGHalte à Bordeaux sous le pont d'Aquitaine.



DSCN0483.JPGPauillac port sur la Gironde ou nous mâterons Gwenn ha du.


DSCN0488.JPGKat et Yoann, la couchette tribord arriere a l'air de leur convenir.




 

LES-RONDELLES-DE-GUY.JPGRencontre,  Guy, un être comme nous aimerions en rencontrer tous les jours. Sûr que nous nous reverrons.


DSCN0540.JPGGuy à bord.


DSCN0558.JPGWarvale, encore un souvenir d'une rencontre inoubliable. Annie, Gilles et leurs trois enfants arrivaient de Bretagne pour faire le parcours inverse au nôtre. Nous ont dépanné en cartes marines pour sortir de la Gironde.


DSCN0499.JPGA gauche, Christophe nous a fait une petite visite de Bègles où il travaille.
 

 

DSCN0578.JPG Enfin la mer. Au fond le phare de Cordouan, au premier plan la vedette des douanes qui nous a controlés pendant une heure.






undefinedLever du soleil.









Tempête aux Sables d'Olonne. Quinze jours bloqués par force 7 à 8 beaufort.




DSCN0629.JPGLina et Robert nous ont fait l'heureuse surprise de venir nous voir aux Sables pendant la tempête.



 

DSCN0641.JPGSi cela ne vous fait pas rêver, je ne comprends pas.






Acheté à Valence dans la Drôme le 11 septembre 2007, nous l'avons convoyé Anne et moi-même par le Rhône, nous avons pris le canal du Rhône à Sète pour rejoindre le canal du Midi ; avons débouché sur le canal latéral à la Garonne, la Garonne puis sur la Gironde où nous l'avons mâté pour prendre enfin la mer et rejoindre à la voile le Croisic son port d'attache. Il nous a fallu deux mois pour faire ce périple, déjà le début de l'aventure.
Passé 158 écluses, pour 875 km à une moyenne de 5 km heure.





CARTE DU CONVOYAGE DE GWENN HA DU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
bonjour,
I am evaluating to buy a 2nd hand Dalu 40 and I would like to ask you advise, about the sailing qualities/limitations of this type of boat. Please, if you are available for an email exchange, let me know your email address. thank you.
Kind regards,
Guido
Répondre
J
Quelle belle rencontre que celle de Gwen ha du avec la Licorne Volante et Eider au port de Sauzon,L'accordéon aidant nous avons passé un très bon moment .au plaisir de vous retrouver sur l'eau ou sur la terre ferme .JFLD
Répondre
A

Un petit bonjour, en passant, une petitecarte serait labienvennue, ou etes vous actuellement bisoux


Répondre
M

Heureux d'avoir vu votre blog et de pouvoir vous suivre même de loin, c'est vrai que l'on va rêver en pensant à vous deux (ça, je ne pensais pas quand même!...) J'adore le style du narrateur et son
humour, votre humour! A bientôt Philippe.


Répondre
B

Je viens de découvrir votre blog, ça fait 1H que je suis dessus, j'ai tout lu (y compris le descriptif de l'équipement complet du bateau). Merci JP pour le récit du début d'une longue aventure ! Tu
as un certain talent de rédacteur, j'attends impatiemment le nouvel épisode. J'apprends donc ton (gros) problème de mal de mer, je connaissais un vieux pirate qui le combattait à grand coup de Rhum
! Dans tous les cas tu vomis, alors ça vaut le coup d'essayer ;-))
D'un coup de CBR on viendra vous faire un coucou au Croisic avant le grand départ.
Bises à vous 2.
Bou²


Répondre
K
«Les grandes routes du conformisme mènent à la médiocrité et au malheur.»
Nicolas Hulot - Les Chemins de traverse
Répondre
D
certes cela fait rever...
mais les soucis liées a tout ça ne me font pas rever du tout.
pour ma part j'ai un tout petit bateaux transportables, je vis des instants de pur bohneur a la voile. et quand le mauvais temps se profile, a l'horizon hop sur remorque...
mais je sais ce n'est pas du tout le meme programme...
profites en bien, faites des rencontres, on a qu'une vie et il faut vivre ses reves et non pas vivre pour rever.
Répondre
L
super contente que la machine vous convienne et bonne chance pour votre croisiere .
merci de m avoir fait partager votre passion .
bonne continuation .
laetitia
Répondre
J
OOOH-OOOH-OOOH!!!
Depuis le temps qu'on vous entend parler de bateau et de grand voyage, il semble bien que là ça y est: c'est parti!
Mon pauv' JP, aimer tant la mer et être malade à ce point si c'est pas malheureux! Je viendrais te faire un bisou pour te donner des forces avant votre grand départ.
Et toi aussi "Nanane" je t'en ferai un pour te donner tout le courage nécessaire pour s'occuper du bateau quand le petit JP sera couché, malade comme un marin d'eau douce! ;-)

Y'a peut-être pas de rupteur sur un bateau à voiles mais bienvenue à GWENN HA DU et bon voyage à vous 3.
Répondre
I
grâce à vos commentaires et vos photos du gwen-ha-du à notre maison nous faisons un grand voyage dans l'immensément grand alors merci de continuer à nous faire partager votre belle aventure
Répondre
D
Nous ne sommes pas étonnés par cette aventure:
"C'est la mer qui prend les " Bougeard "......."
Un rêve qui se réalise, nous en attendons la suite !!
Belles photos et bon vent !!!!!!!!!!
Répondre
M
merci pour toutes ces photos. Nous avons l'impression d'avoir fait un bout de voyage avec vous
Répondre
C
Quel bonheur de vous voir heureux comme des papes sur votre bateau !!! gwen-ha-du vous va comme un gant ! bon vent mes amis !!
Répondre